Rencontre entre la princesse de cleves et le duc de nemours

Commentaire composé sur un extrait de La Princesse de Clèves de Madame scène de la première rencontre entre Madame de Clèves et le Duc de Nemours.
Table of contents



Scène du bal Revenir à la présentation du sujet Texte étudié: Madame de La Fayette, La princesse de Clèves. Note du commentaire: Note actuelle 4. Commentaire en trois parties: Le coup de foudre de Mme de Clèves, II. Le coup de foudre de M. Le Rôle de la cour. Ce roman a été écrit au 17e siècle mais la scène se passe au 16e siècle à la cour d'Henry II. C'est un des premiers romans psychologiques: Ils se sont épousés. Elle va faire la rencontre du Duc de Nemours, très belle homme et Don Juan. Tout le monde est sûr que Mme de Clèves va tomber sous le charme du duc mais ayant eu une éducation très sévère et étant épouse, elle s'abstiendra.

Cette scène, situé au Louvres, célèbre les fiançailles de la fille du roi Claude de France avec un prince de Lorraine. On étudiera successivement le coup de foudre des 2 personnages: Le coup de foudre de Mme de Clèves 1 L'attente Mme de Clèves a été préparé à cette rencontre puisque tout le monde lui a déjà parlé du duc. On lui en parle de façon élogieuse.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

Deux superlatifs sont utilisés: Mme de Clèves attend donc cette rencontre, elle a de la curiosité et même de l'impatience pour ce belle homme. Son esprit a déjà travaillé pour la rencontre. Cette attente accroît l'impatience de la princesse. Tout de suite, elle reconnaît M. Elle éprouve aussi de la confusion.

La Dauphine insiste et Mme de Clèves est embarrassé.

I. Le coup de foudre de Mme de Clèves

Il est sur le point de se marier avec Elisabeth d'Angleterre. Lui aussi est surpris devant la beauté de Mme de Clèves. C'est une surprise normale.


  • La Princesse de Clèves : scène de la première rencontre entre Madame de Clèves et le Duc de Nemours;
  • annonce rencontre du chasseur francais.
  • rencontre à lyon!
  • site de rencontre en israel;

Il est très fin, il sait le piège que l'on tend à Mme de Clèves. Il est plein de tact et est subtile. Tous les deux ont pris grand soin de leur toilette: Ils sont beaux et de grande noblesse ; ils appartiennent au même milieu, celui de la cour. Ils éprouvent la même réaction quand ils sont confrontés l'un à l'autre. La danse est un facteur d'harmonie supplémentaire. Mme de La Fayette insiste sur une différence de comportement: La cour joue donc un rôle décisif dans la rencontre entre les deux protagonistes. Sans elle, leur amour ne serait peut-être pas né. Tout ce qui entoure la Princesse de Clèves et le Duc de Nemours participent à la naissance de leur passion réciproque.

wilbeturvejan.tk/10-questions-for-every-chapter.php

Rencontre entre la princesse de Clèves et le duc de Nemours

L'environnement, leur beauté remarquée de tous et l'union entreprise par la famille royale rapprochent inévitablement ce couple qui ne peut que tomber amoureux. Nous allons à présent analyser la manière dont la narratrice construit ce coup de foudre. II Un des premiers coups de foudre de la littérature française le premier étant celui d'Erec et Enide.

Le regard est prédominant et traverse cet extrait.

La rencontre au bal

L'amour naît uniquement de cet échange, échange qui ne passe que par la vue car dans cette scène les deux futurs amants amants signifie amoureux au XVIIème siècle ne se parlent à aucun moment. La narratrice utilise presque les mêmes termes pour qualifier le Duc et la Princesse ce qui montre leur parfaite adéquation, également mimée par le nombre de phrases égales accordées à l'un et à l'autre. Le rapprochement qui s'opère, l'amour qui naît ne passe que par le regard. Ils ne se parlent à aucun moment même dans le dialogue final, ils ne se disent rien et la communication est réduite un échange d'impressions passant par la vue.

Madame de La Fayette, La princesse de Clèves : Scène du bal

C'est ce qui donne un caractère sensuel à cette scène, caractère sensuel que l'on peut aussi percevoir dans le rapprochement des corps. Bien que le rapprochement des deux êtres ne soit pas de leur fait, leur réunion charnelle dans la danse évoque la sensualité. Il n'y a aucun échange verbal intime. Seuls la danse et les regards les lient. Nous, lecteurs sentons cette vive tension qui anime leurs coeurs. La Princesse et le Duc agissent malgré eux comme s'il était impossible de faire autrement. Le nombre important des tournures négatives marquent leur perte de moyen face à l'autre: La première tournure qui est une négation restrictive exclut dans la pensée de la Princesse que l'homme qui vient d'arriver au bal soit quelqu'un d'autre que le Duc, comme si elle l'attendait.

Cette exclusion marque déjà l'élection du Duc dans son coeur. La seconde tournure négative montre que la Princesse fournit de véritables efforts pour combattre la surprise, l'action inattendue que provoque le Duc sur elle. Le sémantisme du verbe révèle la puissance de la passion qui l'a saisi de façon violente. Cette union irrésistible contre laquelle il est difficile de lutter est également suggérer dans l'alternance des points de vue. Au début de la scène le point de vue adopté est celui de la Princesse, puis c'est celui du Duc et enfin, celui des Rois et des Reines.

La scène est brillamment construite par la narratrice qui en alternant différents points de vue sur la rencontre révèle l'écart, le décalage entre les actes et les paroles de la Princesse qui prétend ne pas avoir reconnu le Duc: Les points de vue permettent de mettre au jour les contradictions de la Princesse qui ment pour ne pas être découverte alors que le Duc adopte la sincérité.

La passion est naissante chez les deux personnages mais elle se manifeste différemment. C'est le dialogue qui fait éclater l'opposition du couple. Leur psychologie est dévoilée et indique deux destinées. Les deux réponses à l'amour font naître en même temps que la passion le drame d'une amour qui ne se réalisera pas. Le discours que tient le Duc est un discours de courtisan habile, habitué aux pratiques de la cour: Cette réplique qui favorise l'énigme joue le jeu de la discussion de salon. Sincère, le Duc détourne habilement le questionnement, désamorce le piège de la Dauphine qui veut que cette discussion soit un aveu en assumant l'admiration qu'il a pour la Princesse, qui elle refuse de dire la vérité.

La Princesse commet deux erreurs fondamentales. Tout d'abord, elle manifeste une gêne face au questionnement de la Dauphine. L'indice de sa confusion est donné par la narratrice: L'adjectif qualificatif trahit son malaise et son mensonge ainsi que le verbe qu'elle emploie. Elle pense qu'on lui demande un aveu, qu'elle est attaquée et c'est pour cela qu'elle est sur la défensive.


  • La princesse de Clèves?
  • histoire de cul mature.
  • site de rencontre bienheureux jean paul 2.
  • classement des sites de rencontre gratuit.

Elle n'avoue pas, et ne s'avoue pas à la fois l'admiration qu'elle porte à Monsieur de Nemours. Elle rend le jeu de salon en interrogations douteuses alors que le Duc avait réussi à faire l'inverse. Cette opposition des discours avec un personnage qui assume son admiration devant la cour et un autre qui refuse de la reconnaître posent les indices d'un amour perdu d'avance.

La Fayette, La Princesse de Clèves - Résumé analyse détaillé (Tome 1)

Les deux personnages manifestent par leur attitude deux conceptions opposées de la cour et du monde. L'un joue avec les conventions de la cour et l'autre est incapable de vivre dans le paraître et révèle la difficulté d'une absolue sincérité. Le paradoxe ici est habile: Les bienséances et la passion s'opposent dans cet extrait. Le poids des conventions et de l'éducation de la Princesse voir le portrait de Mlle de Chartres qui a eu une éducation parfaite se fait ici sentir et le lecteur pressent déjà que les deux personnages éprouveront des difficultés à leur union.

Cette scène de rencontre est placée sous le signe de la perfection. L'amour entre les deux protagonistes est montré comme inévitable. Tout concourt à faire naître dans leurs coeurs des sentiments passionnels: Dès qu'ils se voient le coup de foudre est immédiat. Chacun remarque les charmes de l'autre et en sont comme fascinés.

Toutefois cet amour est montré sous un jour particulier. Nous assistons à une scène qui montre les prémices d'une passion certes, mais les prémices d'une passion fatale, condamnée d'avance.